viernes, 16 de octubre de 2009

Gaspard

Gaspard
Letra : Paul Verlaine
Música: Georges Moustaki

Je suis venu comme orphelin
Riche de mes seuls yeux tranquilles
Vers les hommes des grandes villes
Ils ne m'ont pas trouvé malin.

À vingt ans un souffle nouveau
Sous le nom d'amoureuse flamme
M'a fait trouver belles les femmes
Elles ne m'ont pas trouvé beau.

Bien que sans patrie et sans roi
Et très brave, ne l'étant guère
J'ai voulu mourir à la guerre
La mort n'a plus voulu de moi.

Suis-je né trop tôt ou trop tard ?
Qu'est-ce que je fais dans ce monde ?
Oh ! vous tous ma peine est profonde
Priez pour le pauvre Gaspard
Gaspard



Nota: Este poema de Paul Verlaine estaba dedicado a Kaspar Hauser

4 comentarios:

Tawaki dijo...

Precioso. A pesar de mi mal francés creo haberlo entendido, je,je.

Elvira dijo...

Me alegra que te guste. :-)

Aquí me quedaré... dijo...

No quiero decir nada. Vulcano y pienso que los años no pasan...

Me cuesta mirar la que has puesto ahora, me cuesta mucho

Elvira dijo...

Está muy mayor, es verdad. Pues tú sigue mirando la de Vulcano. Un beso